13-12-21

Assurance dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Alors que pour certains, la visite annuelle chez le dentiste leur permet de croquer la vie à pleine dent, pour d’autres, cela leur coûte un bras. Pensez par exemple aux appareils dentaires, implants et autres couronnes… Certains problèmes dentaires amènent une note beaucoup plus salée à l’arrivée. Voilà pourquoi une assurance dentaire vous offre une protection supplémentaire : optez pour les meilleurs soins dentaires sans vous soucier de votre portefeuille.

L’assurance maladie légale ne rembourse pas tous les frais qui en découlent

Il va de soi que l’assurance maladie légale rembourse une grande partie des soins dentaires, mais elle ne rembourse pas certains traitements, ou alors seulement en partie. Ce faisant, les frais que vous avez à supporter pour les soins dentaires peuvent très vite atteindre des sommes folles. Notre étude révèle que 8 sondés sur 10 trouvent que la pose d’un implant coûte très chère, et 6 personnes sur 10 restent bouche bée devant le coût d’une couronne dentaire.

Tous les dentistes ne sont pas conventionnés

Un appareil dentaire peut également être très onéreux. Si vous devez en porter un, la facture peut vite grimper jusqu’à 3700 euros. Pour les ponts, prothèses et autres couronnes, la note se situe aux environs de 1600 euros. Cela s’explique notamment par le fait qu’environ 40 % des dentistes flamands et 80 % des orthodontistes ne sont pas conventionnés, facturant donc des suppléments qui ne sont pas remboursés par l’assurance maladie légale.

Une assurance dentaire, qu’est-ce que c’est?

Une assurance dentaire prévoit des remboursements lorsque l’assurance maladie légale n’intervient pas ou pas suffisamment. Pas de luxe superflu pour un appareil dentaire, une couronne, un pont ou pour arracher des dents (de sagesse), ou lorsque vous cassez vos dents assez inopinément, par exemple à la suite d’un accident. Vous bénéficiez également d’un remboursement partiel pour les prothèses squelettiques, la parodontologie et l’orthodontie chez les enfants. Voilà pourquoi plus d’un quart des Flamands ont déjà opté pour une assurance dentaire supplémentaire.

Source: Partena ziekenfonds